Comment fonctionne le GPS pour les systèmes de géolocalisation de véhicules ?

Systèmes de géolocalisation de véhicules

Vous entendez souvent parler du GPS dans la géolocalisation ? Souhaitez-vous équiper vos véhicules professionnels par ce système de repérage ? C’est tout à fait faisable. Bien que les systèmes de géolocalisation aient été auparavant utilisés uniquement à des fins militaires, ils ont été largement utilisés par les particuliers et les entreprises depuis lors. Aujourd’hui, les logiciels de géolocalisation font désormais partie de la vie quotidienne. Avant de vous en procurer un, il est primordial que vous sachiez comment cela fonctionne ? Quelques notions basiques seront développées ci-après pour mieux comprendre le principe de ce système.

Les satellites GPS

Le système de géolocalisation GPS fonctionne grâce à 24 satellites, placés sur une orbite presque circulaire à une altitude proche de 20 200 km. Après plusieurs années de lancement, leurs révolutions autour de la terre ont été estimées, de sorte qu’au moins quatre satellites peuvent être vus en continu de n’importe quel point de la terre. Cliquez ici pour en savoir plus. La vitesse du satellite est proche de 14 000 km / h. La durée de vie du satellite est d’environ 8 ans. Tous les satellites actuellement utilisés sont de deuxième ou troisième génération.

Principe de fonctionnement

Le GPS de voiture est en fait un récepteur qui peut analyser les signaux envoyés par les satellites. Il se sert du principe de la triangulation. En effet, afin de pouvoir calculer sa position, il reçoit un signal du premier satellite, qui indiquera la distance qui le sépare de celui-ci en calculant le temps nécessaire que ce signal va mettre à arriver. À savoir que ce temps est calculé en fonction du temps de transmission du signal et du temps de réception. À noter qu’une synchronisation entre le satellite et le GPS a déjà eu lieu dont le but de faire correspondre leur horloge interne. À ce moment, le GPS du véhicule ne connaît pas encore ni son emplacement ni sa position. Par contre, il connaît la distance qui le sépare du satellite. Ensuite, il reçoit le signal du deuxième satellite, et le deuxième satellite donnera également sa distance, puis un troisième satellite va lui donner également sa distance et ainsi de suite jusqu’au quatrième satellite. De ce fait, au moins quatre satellites sont nécessaires pour recouper le signal et déterminer sa position géographique.

Ce qui est important à retenir, c’est qu’une des difficultés qui peut survenir dans la géolocalisation de véhicules notamment dans la synchronisation est due au fait que les satellites ont des horloges atomiques très précises que les récepteurs GPS n’ont pas. Dans ce cas, veuillez noter qu’une erreur d’un millionième de seconde peut entraîner un décalage de la position d’environ 300 mètres. Une autre difficulté est attachée à l’atténuation du signal lorsqu’il traverse l’atmosphère terrestre. Sous toutes ces contraintes, les systèmes satellitaires et GPS tiennent compte des erreurs et intègrent les résultats de la correction par des calculs mathématiques complexes.

Les composants de la géolocalisation de flotte

Grâce à des matériels et logiciels de géolocalisation, la gestion de la flotte de véhicules devient plus simple. Appelé aussi boitier télématique, le tracteur GPS utilise le réseau satellite pour enregistrer la position des véhicules et transmettre des informations en temps réel par le biais des réseaux GSM/GPRS. Plusieurs capteurs connectés au dispositif embarqué peuvent également être installés sur le véhicule pour collecter plus de données telles que la température, prises de force, etc. En ce qui concerne le logiciel de géolocalisation, il permet de visualiser l’ensemble de la flotte en temps réel sur la carte, et de reconstituer les informations collectées du véhicule sous forme de rapports et de graphiques pour que les données puissent être interprétées.

 

Dévidoir de ruban adhésif : quels sont les avantages ?
Qu’est-ce que Delivengo easy ?